Dernière mise à jour le 05 Décembre 2016  © 2009-2015 copyright Yogarando  www.yogarando.fr / n° Siret :  402 948 962 000 53

François Aubert
APPORTEZ UN PEU DE REPOS A CE QUI VOUS EST LE PLUS PRECIEUX

Le yoga permet d'unir le mental et le physique dans la détente. Les yeux sont de plus en plus sollicités. Eclairage aux néons ou autres lampes "à économie d'énergie" qui émettent un champ magnétique intense et une lumière crue. Ces équipements gênèrent des déchets tels que les vapeurs de mercure impossibles à retraiter. Une fois reflétée dans un papier bien blanc et brillant, la lumière vient agresser nos yeux qui souffrent au quotidien. Les écrans de télévision, d'ordinateurs et autre téléphones mobiles sont les pires ennemis de nos yeux.

On ne sent pas toujours cela, mais la fatigue s’installe. Au fil des années, on adopte des lunettes correctrices, que l’on équipe de verres légèrement teintés pour arriver à mieux supporter toutes ces agressions.

Ne vous est-il jamais arrivé de constater que vous avez un peu plus de mal à lire les petits caractères lorsque vous êtes fatigués. Après avoir atténué au maximum le niveau de luminosité de vos équipements, il y a d’autre solution que de sauter sur une boîte de médicaments pour éviter les migraines.

Depuis une centaine d’années, le Docteur William Bates s’est penché sur la question. Nous pouvons agir pour rééduquer notre vue, repousser le jour où nous serons obligés d’adopter des lunettes correctrices. Le yoga des yeux permet de se détendre et de reposer sa vue, de mieux irriguer l’œil. Ces exercices doivent être pratiqués une dizaine de minutes par jours.

Après tout, n’est on pas plus de dix minutes par jour arrêté au feu rouge, en attente dans le bus, le métro, devant la télévision pendant les spots publicitaires.

Le yoga des yeux se pratique dans les stages ou les cours de yoga, chez soi, ou même au bureau. Il faut simplement que la pièce soit éclairée.

Il s’agit dans un premier temps de s’asseoir correctement sur sa chaise, son fauteuil ou mieux, sur un tabouret et pourquoi pas en lotus (seulement si vous en avez l’habitude et pouvez conserver la posture confortablement en ayant le dos droit). Comme pour la méditation, il faudra veiller à ce que les genoux soient plus bas que le nombril. Installez-vous bien en appui sur les 2 ischions (parties postérieures et inférieures des os iliaques qui forme les hanches) et redressez votre buste, les épaules basses.

EXERCICES

Régénérer ses yeux : Le « palming » permet de détendre les yeux, ainsi que tous les muscles qui permettent de les orienter. Frottez vos mains l’une contre l’autre jusqu’à sentir de la chaleur, puis placez les sur vos yeux en forme de coquille. Essayez de fermer toute entrée de lumière et sentez vos yeux se ressourcer profondément. La combinaison chaleur plus obscurité amène un profond bien être. Le « palming » peut être pratiqué autant que de besoin lorsque vous sentez vos yeux fatigués. Il se pratique entre les exercices qui suivent.

Le cillement des paupières permet de lubrifier les yeux. Le travail sur écran notamment fait que les paupières diminuent la fréquence de leurs battements. Placez une main devant votre visage, commencez par regarder votre pouce fixement, puis clignez des yeux une fois. Fixez ensuite votre index et clignez des yeux deux fois. Ensuite, passez au majeur, et clignez des yeux trois fois, jusqu’à l’auriculaire où vous clignerez 5 fois des paupières.

Le fixement du regard sur point éloigné. De temps en temps, quittez votre livre ou votre écran de télévision ou d’ordinateur, vos travaux d’aiguilles ou autre, et fixez un point très loin. Cela peut être une montagne proche, le haut d’un arbre éloigné, du clocher de l’église, ou pourquoi pas un point imaginaire. Fixez bien votre attention avec les deux yeux, très fixement. Cillez des paupières et revenez à vos travaux rapprochés.

Le renforcement des muscles  moteurs des yeux : A l’aide d’un crayon ou de votre index, fixez l’un ou l’autre en ayant pris soin de le placer à environ 20 cm de votre nez. Sans jamais cesser de le fixer, approchez lentement votre crayon ou votre index de votre nez en tentant le plus longtemps possible de garder une image nette du point extrême. Lorsque votre doigt est arrivé sur votre nez, faites le chemin inverse, éloignez doucement le doigt le plus loin possible en continuant de le fixer. Répétez lentement ce va et vient une vingtaine de fois de suite durant quelques minutes. Vous pouvez faire cet exercice 3 fois par jour, toutes les heures en cas de travail prolongé sur écran.

L’alphabet ; le regard défocalisé, écrivez avec vos yeux les lettres de l’alphabet ou le signe infini. Toutes les variantes sont possibles, pensez bien à respirer tranquillement. Fermez les yeux dès que vous ressentez une tension ou de la fatigue.

Prévenir la presbytie : Prenez un livre et lisez 1 ou 2 pages. Non pas les lignes imprimées, mais les lignes blanches entre les lignes de texte. Ne crispez surtout pas les yeux, soyez décontracté. Vous pouvez bouger la tête si vous le souhaitez. Soyez attentif à rester sur les interlignes blancs. Pratiquer 5 à 15 minutes par jour. Au bout de plusieurs semaines, la lecture est plus facile.

N’oubliez pas les vitamines A, C et E. Pour vous donner un œil de lynx, n’hésitez pas à faire des cures de jus de myrtilles, et cela plusieurs fois dans l’année.

Conseils pour le travail sur écran

    - Adoptez une position permettant d’avoir le dos vertical sans tension
    - Ne projetez pas la tête en avant
    - Réglez la hauteur pour que le regard se porte naturellement à 1/3 du haut de l’écran. Un ordinateur portable est fait pour le voyage, équipez le d’un clavier et d’une souris déportés. L’ordinateur doit être posé en retrait sur des livres pour régler la hauteur et la souris est à portée de main. Posez un livre pour sur-élever la base du poignet devant la souris et posez la sur un papier pour améliorer son fonctionnement
    - Pour être plus enclin à travailler avec le haut de l’écran, déplacez le menu général sur la partie haute de l’écran, cela vous donnera l’occasion de redresser votre dos à chacune des utilisations de ce menu
    - Descendez les épaules pour éviter les tensions musculaires des trapèzes et ne pas bloquer le sang au niveau du cou
    - Prenez l’habitude de respirer amplement, ne suspendez jamais votre souffle
    - N’hésitez pas à bouger très régulièrement les jambes, le bassin, le dos. Allez jusqu’à modifier si possible la hauteur du fauteuil
    - Levez le nez de l’écran et faites vos exercices de yoga des yeux régulièrement, ne serait-ce que le fixement du regard sur un point éloigné. Imaginez une image plaisante pour vous le sommet du Mont-Blanc, la pointe du mont Saint Michel...
Le yoga des yeux :